Je m'inscris à la newsletter de la FDC 06

  • Signaler un dégât de renard sur un élevage
    Le renard est le seul prédateur...
    Lire la suite
  • Vigilance sanitaire sangliers: Peste porcine africaine
    Quelques cas de peste porcine...
    Lire la suite
  • Chasses traditionnelles: des quotas en baisse
    Communiqué de la FNC sur les chasses...
    Lire la suite
  • Chiens courants à Moulins (03) en 2019
    A l’occasion de son trentième...
    Lire la suite
  • Secteurs où le sanglier est classé "nuisible"
    La carte des communes où le sanglier...
    Lire la suite
  • L'usage des "dispositifs silencieux"autorisé pour la chasse
    L'usage des "dispositifs silencieux"...
    Lire la suite
  • Nouvelle réglementation sur la vente des chiens et des chats
    La vente des chiens et des chats est...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite

 L'usage des "dispositifs silencieux" est désormais autorisé  par arrêté du 2 janvier 2018  modifiant l’arrêté du 1er août 1986.  Les chasseurs revendiquaient l'usage des réducteurs de son de longue date pour protéger leur ouïe. Cela devrait aussi permettre de limiter les nuisances sonores pour les promeneurs et les riverains lors des tirs (tir de grand gibier, tirs à la passée etc...).

Cette disposition s'applique à la chasse et lors des opérations de destruction des animaux classés « susceptibles d’occasionner des dégâts » (nouvelle dénomination qui a remplacé le terme de "nuisibles" dans les textes).

Le "silencieux" va faire perdre environ 20 décibels mais ne fera pas disparaître le bruit de l'arme. Cette disposition était déjà appliquée de longue date dans d'autres pays européens que la France vient de rejoindre.

haut