Imprimer

Chaque chasseur des Alpes-Maritimes représente l’image de la chasse auprès des gens qu’il rencontre. De plus en plus de propriétaires interdisent la chasse sur leurs terrains car ils ont une idée fausse des chasseurs. Il faut donc donner l’exemple pour limiter la diminution des territoires de chasse. C’est l’affaire de chacun de nous.

Savoir-être

  • Avec toute personne rencontrée, le chasseur décharge  ostensiblement son arme face à une direction non dangereuse.
  • Un sourire et quelques mots échangés donnent du chasseur une image d’ouverture et de sympathie.
  • En cas d’incident, prévenir systématiquement le Président votre Société de chasse, qui a un rôle de médiateur.
rencontre_promeneur

Avec les propriétaires des terrains traversés :

Avec les promeneurs :

Avec les autres chasseurs :

Avec les gardes :

Les gardes de l’OFB (Office français de la biodiversité) et ceux de votre  Société de chasse sont assermentés. C’est leur rôle de vous contrôler.
Vous devez :
  • Être courtois
  • Présenter votre permis de chasser, assurance  et votre carte de sociétaire.
  • Accepter de bonne grâce les contrôles effectués (inspection de votre arme, de votre carnier ou poche à gibier).
controle_garde

 

Avec la nature :
  • Ne rien jeter par terre.
  • Ramasser ses douilles systématiquement.
  • Nettoyer les postes fixes (grives, pigeons, sanglier) régulièrement (même si vous n’êtes pas le seul utilisateur) et surtout en fin de saison. Un poste jonché de douilles, d’emballage de cartouches, de papiers et de mégots donne une image déplorable de la chasse.
  • Ne pas faire du feu.
douilles