Je m'inscris à la newsletter de la FDC 06

  • Défense de la chasse traditionnelle des turdidés à la glu dans un but de capture.
    Lors d'un entretien avec le...
    Lire la suite
  • Comptage d'été PGM
    L'épidémie de COVID 19 a perturbé...
    Lire la suite
  • Bilan des carnets de prélèvement bécasses 2018-2019.
    M. Gérard AUROUSSEAU présente...
    Lire la suite
  • Cocagne.fr: de nouveaux territoires de chasse
    Chers amis chasseurs, Attentive aux...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite

 

logo natura 2000 logo CCAA FEADER couleur

  

Projet financé avec le concours de l’Union européenne avec le "Fond Européen Agricole pour le Développement Rural »

  

Grace à des fonds européens du FEADER en lien avec le site Natura 2000  du Massif du Lauvet d'Ilonse et des Quatre Cantons - Dôme de Barrot - Gorges du Cians, des ouvertures de milieu ont été réalisées sur les communes de Bairols et de Thiery. Cette action a été portée par la Fédération des chasseurs des Alpes-Maritimes avec les sociétés de chasse locales et la Communauté de communes Alpes d’Azur, animatrice du site Natura 2000.

L’Intitulé de l’action s’appelle :SOUTENIR LES ACTIONS DE REVALORISATION BIOLOGIQUE DES MILIEUX EN DYNAMIQUE DE DEPRISE

Objectif :

Le principal objectif  est de lutter contre la dynamique naturelle de fermeture des milieux ouverts et semi-ouverts, conséquence de la déprise agricole et de l’évolution des pratiques pastorales. Il s’agit d’un enjeu écologique prioritaire du site Natura 2000.

La tendance à l’homogénéisation des paysages et des écosystèmes conduit à une diminution de la biodiversité. Les prairies hébergent un grand nombre d’espèces végétales favorables à des insectes de l’Annexe II de la Directive Habitats (ex : Damier de la Succise) et autres invertébrés. L’abandon des pratiques agro-pastorales entraîne la diminution de la richesse floristique et faunistique de ces milieux. En particulier, les chauves-souris sont exclusivement insectivores et, de fait, dépendantes de ces formations. Le maintien d’une mosaïque de milieux est, notamment, favorable au Petit Rhinolophe qui est adepte des milieux ouverts comme territoires de chasse.

La zone d’ouverture se trouve sur d’anciennes restanques cultivées qui ont, depuis l’après-guerre, connu une forte dynamique d’embroussaillement. Ces zonescomprennent des gites à chauves-souris (Petit-Rhinolophe), espèces fragiles et essentielles pour l’équilibre des écosystèmes.

Les travaux ont été réalisés en 2018 et 2020 durant l’hiver pour  limiter l’impact sur la faune et la flore. Plus de 3 hectares ont été rouverts dans le but d’y favoriser une prairie naturelle permanente et des linéaires de haies favorables au vol et à la chasse des chiroptères (nombreux insectes associés à ces habitats).Les espèces favorables à la faune (églantier, prunellier, aubépine, fruitierssauvages) ont également été maintenues, ainsi que quelques tas de bois, refuges pour la petite faune et les insectes.

Ces secteurs seront maintenus ouverts grâce à l’implication des sociétés de chasse locales et des éleveurs.

 

Travaux réalisés :

Des travaux réalisés pour un montant de  26 890 € (à Bairols) et 18 000€ (à Thiery) ont permis notamment :

  • D’établir  un réseau de prairies favorables à l’alimentation des chauves-souris.
  • De créer des linéaires d’arbres/arbustes entre les gîtes des Chiroptèresafin de faciliter leurs déplacements
  • De Rétablir des milieux ouverts de type pelouses calcicoles favorables aux espèces animales et végétales.

 

Photo du site a après travaux :

07juillet2020

 

 

10mars2020 b

 

Finance2020

 

 

 

 

 

 

 

 

haut