Le Cerf élaphe est aujourd'hui présent sur 85 communes du département. Il évolue depuis le maquis à chêne liège de l'Estérel jusqu'aux pelouses alpines du Mercantour, où il exploite les milieux forestiers et les milieux ouverts. En 1986, le nombre de cerfs était estimé à moins de 500 individus pour approcher les 4000 en 2006. A présent, la répartition de l’espèce permet de différencier 10 noyaux de population dont les effectifs oscillent entre 150 et 1400 animaux. Le cerf est bien représenté dans les Préalpes du Cheiron mais également dans les vallées de la Haute Tinée, du Haut Var et du Haut Cians où les échanges entre ces noyaux mitoyens demeurent réguliers. Sur l’Estérel, les effectifs sont faibles et les possibilités d’extension réduites à cause des infrastructures routières et de l’urbanisation.
Espèce gibier, le Cerf élaphe est soumis au plan de chasse.
cerfm

 

Depuis 1986, la FDC 06 procède au dénombrement des principales populations de cerfs du département durant l'hiver à l'aide de recensements aériens par hélicoptère. Cette méthode s'appuie sur le confinement des cerfs sur des secteurs refuges lors de forts enneigements et consiste à dénombrer les animaux en un seul passage par un survol de leur quartier d'hivernage.
Cette méthode de recensement par hélicoptère présente une grande souplesse d'organisation, offre des conditions d'observations remarquables, réduit les inconvénients des doubles comptages et permet de prospecter de vastes surfaces en peu de temps en s'affranchissant du relief accidenté des sites montagneux.




repartition_cerf2

PRELEVEMENTS DE CERFS DEPUIS 1986 DANS LES ALPES-MARITIMES

plan chasse cerf




cerf male




biche

 

biche2013

 

male moins 6corps

 

 

cerf_jeune2013

 

cerf jeune

 

CEI






Pour en savoir plus

 

Lire la fiche "cerf" de l'Office français de la biodiversité (OFB)

Consulter le site de l'OFB sur le cerf

Lire la fiche 2 sur le cerf de l'OFB