Je m'inscris à la newsletter de la FDC 06

  • Le concours de la Guilde des chasseurs à l'arc du 06
    La Guilde des Chasseurs à L'Arc des...
    Lire la suite
  • Chiens courants à Moulins (03) en 2019
    A l’occasion de son trentième...
    Lire la suite
  • Nouvelle réglementation sur la vente des chiens et des chats
    La vente des chiens et des chats est...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite

fouine2
Fouine

Le département des Alpes-Maritimes abrite 8 espèces de mammifères carnivores :

- Le Renard roux Vulpes vulpes
- Le Blaireau Meles meles
- La Martre Martes martes
- La Fouine Martes foina
- L'Hermine Mustela erminea
- La Belette Mustela mustela
- La Genette Genetta genetta
- Le Loup Canis Lupus

L'atlas des mammifères de France, publié en 1984, et l'enquête de l'ONCFS sur les carnivores dressent une répartition de ces espèces mais ils sont incomplets et ne permettent pas d'obtenir pour le département une carte précise de leur distribution. 
Parmi ces carnivores, la Genette et le Loup sont classés espèces protégées, mais ce dernier peut faire l'objet de dérogation, sous certaines conditions, pour la captures ou la destruction d'individus. Toutes les autres espèces ont un statut de gibier mais seuls le renard,la fouine, la martre et la belette sont susceptibles d'être classés nuisibles et par conséquent d'être piégés.

Dans le cas des Alpes-Maritimes,la politique suivie tant par la Préfecture que par l'Association de Gestion et de Régulation des Animaux D"prédateurs et Prédateurs  des Alpes-Maritimes (AGRDP06) est de mener une régulation ciblée et préventive sur les individus prédateurs qui commettent des dégâts  sur les élevages.


Trois autres démarches sont proposées par l'AGRDP06:
Une étude d'évaluation de la présence significative du renard dans le 06 à l'aide de pièges photographiques.
La protection temporaire et ciblée des sites de réintroduction d'espèces déficitaires
Une  contribution à la veille sanitaire par l'analyse systématique des renards capturés aux fins d'analyse (échinococcose, trichinellose, leishmaniose...)
Le Renard est la seule espèce qui occupe pratiquement toutes les communes du département à l'exception du centre des agglomérations.

Lire ici les précautions à prendre pour manipuler un renard prélevé.

renardpoulette



Prédation sur les élevages avicoles et de gibier :

C’est le nombre de plaintes et le préjudice financier qui est significatif pour les professionnels dans le département. En effet, dans le 06 certains dégâts s’élèvent à plusieurs milliers d’euros (cf. dossiers 2009 -2011- 2012 réalisés par la Chambre d’agriculture 06). Il s’agit principalement de petites productions de plein air orientées vers des produits de qualité vendus en direct ou sur les marchés. En 3 ans, les dégâts de renards s’élèvent à 172 089€.
Le recueil des dommages est réalisé par la Chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes. En 3 saisons, malgré les dispositifs passifs de protection, 195 cas de dégâts ont été recensés en élevage avicole (principalement), ovins et de gibier. Chaque année c’est le quart des élevages du département  qui subit des prédations dues au renard.
Pour les producteurs à titre principal, qui dépendent de leurs élevages de petites espèces, les pertes économiques s’évaluent de 500€ à 3500€ /an.
Pour les autres exploitants, qui détiennent des volailles en complément de revenu ou pour une consommation personnelle, la perte économique moyenne varie de 100 à 400€/an (source Chambre d’Agriculture). Les 2 éleveurs de gibiers ont été fortement touchés en 3 ans avec des dégâts s’élevant jusqu’à 1000 à 2000€ pour une seule attaque.

Prédation sur gibier de repeuplement :
Repeuplement en perdrix rouge : 3000 perdrix ont été insérées en milieu naturel sur 3 saisons. Les pertes sur 3 ans sont évaluées à  15800€ + 11170€ + 14700€ soit un total de 41.670€. Le barème des valeurs gibier utilisé est celui servant de base aux demandes de dommages-intérêts devant les tribunaux.
 
Prédation sur gibier de réintroduction:
Réintroduction de gibier sur 3 ans : 10200 perdrix rouges et  19500 faisans avec un taux de perte constaté commun aux deux espèces de 27% dû au renard pour chaque type de gibier (soit 8019 pièces). Soit une perte de 61500€ (coût unitaire utilisé prix d’achat de 9€ par perdrix et 11€ par faisan).

En cas de dégâts, il est important de faire remonter l'information  en transmettant une fiche de dégâts à la FDC06. Pour télécharger cette fiche, cliquer ici
 

repartition_renard

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS


Lire la fiche "martre" de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS)

Lire la fiche "blaireau" de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS)


Pour en savoir davantage sur les mammifères carnivores consulter ici la fiche de l'ONCFS


loup_wikipedia2009

Loup (source Wikipedia)

 

Le loup


Espèce non-chassable, le loup tient une place particulière dans les Alpes-Maritimes. Initialement cantonné dans le Haut-Pays du 06 et sans prédateurs naturels, il tend à accroître progressivement son aire de répartition.
Compte tenu des fréquents dégâts qu'il commet dans les troupeaux d'ovins sa présence est très controversée par les éleveurs qui doivent accroître notablement la surveillance des troupeaux.
Un récent arrêté du 03 juin 2009 a pris en compte la possibilité de réguler cet animal qui était jusqu'à présent, totalement protégé.


Pour en savoir davantage sur le loup consulter ici la fiche de l'ONCFS

haut