Je m'inscris à la newsletter de la FDC 06

  • Brevet de Chasse du Club du Porcelaine
    Le Brevet de Chasse du Club du...
    Lire la suite
  • Bécasse: Point de situation en PACA au 31/12/2018
    Monsieur Gérard Aurousseau,...
    Lire la suite
  • Turdidés: bilan du début de saison.
    La plupart des chasseurs, tant...
    Lire la suite
  • Bilan des carnets de prélèvement bécasses 2017-2018.
    M. Gérard AUROUSSEAU présente...
    Lire la suite
  • Vigilance sanitaire sangliers: Peste porcine africaine
    Quelques cas de peste porcine...
    Lire la suite
  • Chiens courants à Moulins (03) en 2019
    A l’occasion de son trentième...
    Lire la suite
  • Secteurs où le sanglier est classé "nuisible"
    La carte des communes où le sanglier...
    Lire la suite
  • L'usage des "dispositifs silencieux"autorisé pour la chasse
    L'usage des "dispositifs silencieux"...
    Lire la suite
  • Nouvelle réglementation sur la vente des chiens et des chats
    La vente des chiens et des chats est...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite

lievre_var
Photo source wikipedia

Espèce sédentaire, le Lièvre variable est présent sur 36 communes de la moitié nord des Alpes-Maritimes. Ses exigences écologiques et la faible superficie de son habitat cantonnent sa population sur une portion du territoire départemental.
L’espèce évolue généralement de 1500 m à 2800 m d’altitude. Elle se rencontre depuis les forêts jusqu’à l'étage nival où elle exploite préférentiellement les pelouses et les mélézins d’altitude. Le Lièvre variable partage une large plage altitudinale de son habitat avec le Lièvre d’Europe qui monte régulièrement à plus de 2000 m.

 

lievre_variable2010
Le Lièvre variable ne semble jamais avoir été très abondant dans les Alpes-Maritimes où il se cantonne à la haute montagne. Il reste très mal connu dans le département comme au niveau national.
Seul le suivi annuel du tableau de chasse fournit quelques chiffres pour le département.




EVOLUTION DES PRELEVEMENTS

Lievre variable prelevement



L’espèce n’est pas un gibier recherché en particulier. Elle est généralement prélevée au hasard des rencontres faites lors d’une chasse du lièvre aux chiens courants qui viennent à lever un Lièvre variable plutôt qu’un Lièvre d’Europe. Une part du tableau de chasse annuel est également réalisée au chien d’arrêt par les chasseurs de galliformes de montagne, souvent lors d’une rencontre fortuite.

MESURES DE GESTION
Suivi
Le Lièvre variable est une espèce mal connue tant au niveau départemental que national. Peu d’études ont été initiées et sans grand résultat pour l’instant. Les méthodes de comptage calibrées sont à ce jour inexistantes. Seul le suivi des tableaux de chasse fournit quelques chiffres.
Réglementation
Le carnet PGM, obligatoire pour la chasse du petit gibier de montagne depuis 1998, permet d'avoir un suivi annuel des prélèvements par chasseur, par jour et par territoire.
Le PMA est de 1 lièvre par jour de chasse et par chasseur depuis deux décennies, conformément au règlement intérieur de la FDC 06.
Les dates d'ouverture et de fermeture, définies par l'arrêté préfectoral, courent généralement de la fin septembre au 11 novembre.
Les jours de chasse, définis par l'arrêté préfectoral, sont les lundi, mercredi, samedi, dimanche et les jours fériés.

 

Problèmes et enjeux
Faute d’une bonne connaissance du Lièvre variable, il est difficile d’apprécier l’impact que peuvent avoir l’accroissement de la fréquentation touristique, les aménagements de l’espace montagnard et les pratiques pastorales actuelles sur l’espèce.

À défaut, la prudence suggère de préserver des zones de quiétude et d'appliquer pour l'espèce des mesures de gestion similaires à celles préconisées pour les autres petits gibiers de montagne.

 

haut