Je m'inscris à la newsletter de la FDC 06

  • Flash info de la FNC: Peste porcine africaine
    Flash info de la FNC : « Peste...
    Lire la suite
  • Chiens courants à Moulins (03) en 2019
    A l’occasion de son trentième...
    Lire la suite
  • Nouvelle réglementation sur la vente des chiens et des chats
    La vente des chiens et des chats est...
    Lire la suite
  • Etude socio-économique de la chasse
    La FNC a fait réaliser une...
    Lire la suite
bandeau_colombides3


La tourterelle des bois

Sa présence en tant que nicheuse est anecdotique, par ailleurs notre département se trouve en dehors de son axe migratoire postnuptial si bien que sa chasse avec une ouverture anticipée au dernier dimanche d’août n’est pas justifiée dans notre département.

Lire la fiche "espèce" de l'ONCFS


La tourterelle Turque

Espèce implantée qui colonise  villes et jardins autant que les îlots urbanisés  en milieu rural.
Si sa chasse est autorisée son mode de vie à proximité des habitations en interdit la pratique.


Le pigeon biset

L’ancêtre du pigeon des villes autrefois assez nombreux dans le département est un sédentaire qui se fait maintenant assez rare pour qu’il soit devenu difficile d’assurer qu’il existe encore une souche pure dans les falaises et rochers de la zone littorale.
Son tir est autorisé de l’ouverture à la fermeture générale.


Le pigeon ramier connu aussi sous le nom de « palombe »

Autrefois uniquement migrateur l’espèce est maintenant sédentarisée dans le département, les oiseaux autochtones étant en augmentation régulière depuis les années 90.
Dans les Alpes-Maritimes il se chasse essentiellement au poste conjointement aux grives car emprunte lors de la migration postnuptiale les mêmes itinéraires.
Il existe une grande voie de pénétration qui, depuis le golfe de Gênes longe les côtes. Selon l’importance et la direction du vent les vols sont ou plaqués contre les reliefs ou déportés en mer.
Une deuxième voie de pénétration est plus interne  dans le Moyen Pays,  avec un passage privilégié au col des Portes qui bien qu’étant dans le 04 jouxte notre département.
Ces deux voies forment l’axe de pénétration qui contourne les Alpes pour rejoindre le flux pénétrant par la voie continentale.
Si le tir à la volée est le mode de prélèvement le plus pratiqué il semble, et la sédentarisation ni est sans doute pas étrangère, que des techniques plus spécifiques telles que l’affût sur les lieux de gagnage ou sous les arbres dortoirs, soient de plus en plus utilisées.

En savoir plus sur les palombes :

Lire la fiche "espèce" de l'ONCFS:


Le pigeon colombin

Peu fréquent dans notre département, quelques exemplaires de ce petit pigeon sont capturés parmi les vols de ramiers qu’ils accompagnent en migration.

Par arrêté ministériel du 28 janvier 2008 le tir du pigeon ramier à partir d’un poste fixe est autorisé dans les Alpes Maritimes jusqu’au 20 février.







haut